AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fiche : deus ex machina (galileo ii)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
alex/othello
Messages : 22
Date d'inscription : 05/12/2015
age : mis en circulation il y a cinq ans.
emploi : assistant personnel du professeur zake ishiguro.
race, origines : androïd.


MessageSujet: fiche : deus ex machina (galileo ii)   Sam 6 Aoû - 2:54


Prodige visuel et sensoriel, Galileo II ressemble à s'y méprendre à un être humain. Pourtant, le modèle a beau être la version 2.0 de sa lignée, il comporte encore bien des défauts qu'il traine, faute de budget. Déglinguée, la machine vieillit mal et est contrainte de subir des réparations environ six fois par an. Image du frère perdu de son maître, Galileo II a été créé avec des moyens restreints. La machine craint l'eau comme la peste, et est incapable de reconnaître les odeurs. S'il détecte les changements de température, il reste imperméable à la douleur et ne différencie les textures que de visu. Il possède des capteurs sensoriels grâce auxquels il réagit, mais ils ne fonctionnent plus depuis longtemps. Galileo sait que Zake n'a pas les moyens de lui en fournir de nouveau, aussi il préfère encore taire l'information plutôt que de la confier à son créateur. Il simule tout plaisir de la chair en sa compagnie, trop heureux de satisfaire à son tour l'homme qui l'a conçu. Il est aussi incapable de se reproduire ; et le sexe reste un moyen de partager une certaine intimité avec l'inventeur, ainsi que, pour l'infirme, de maintenir une vie sexuelle.

Un jour, pour une raison ou une autre, Zake a pleuré devant lui. Galileo a empati, mais il n'est pas parvenu à pleurer à son tour. C'est une source de frustration comme une autre pour lui. Il rêve d'être humain lui aussi, de partager une connection plus intime encore avec son créateur. Il faut soulever que ce qui ressemblait au départ à des comportements orientés et à des sentiments feints a pris la forme de réactions et d'émotions belles et bien réelles et développées. Sa façon de penser est conceptuelle. Son cerveau binaire renferme une banque de données à la complexité avancée, orchestrée par des cristaux liquides et un réseau de capteurs.

La tragédie du personnage réside dans son immortalité ; il ne comprend pas la mort. Il associe le décès des hommes à quelques robots qu'on envoie à la casse, et, s'étant attaché à son créateur comme à la prunelle de ses yeux bioniques, l'idée de la mortalité est pour lui un crève-coeur. Si Zake a tenté de le rassurer plusieurs fois, son omniaque a peur de le voir disparaitre un jour, tout comme sa crainte que l'humain se lasse de lui comme d'un vieux jouet est bien réelle.

Zake Ishiguro est persuadé que son robot est incapable de le trahir, ayant été programmé avant tout pour lui porter de l'affection et le protéger. Il arrive pourtant à Galileo II d'avoir des réactions inattendues, de par son intelligence artificielle. L'humain s'aperçoit peu à peu que sa création devient sa propre personne. Il n'a de cesse de s'émerveiller face à son évolution et aux prises de partie d'Galileo, qui veut en savoir toujours plus. et se forge sa propre idée du monde qui l'entoure. Il est dernièrement obsédé par l'acquisition de sens semblables à ceux des hommes, des upgrades que Zake ne peut malheureusement pas se permettre financièrement.

Si Galileo II aide Zake à mettre au point ses inventions, il lui arrive de provoquer des explosions et autres catastrophes. Si ce n'est pas le robot le plus au point qui soit, au fil des années, il s'est attaché à l’inventeur, et a développé des sentiments ultra-protecteurs envers lui. Il est à son service, et cherche d'ailleurs depuis longtemps à offrir au professeur Ishiguro plusieurs présents. Des jambes bioniques, tout d'abord. Il en a mis au point par le passé, mais ces dernières étaient bien trop lourdes pour qu'un humain puisse se déplacer avec. Il souhaite aussi percer à jour le secret de l'immortalité pour l'insuffler à son maître -une ambition quelque peu vaine.

Cela fait 5 ans que Galileo II a été mis en circulation. Au départ, il ne connaissait aucun humain mis à part son créateur. Il a été surpris d'apprendre qu'il existe des gens comme Zake dans le monde, et cherche depuis à connaitre sa place dans ce même monde. Il ose à peine parler aux autres, de peur de décevoir Zake. Il sait qu'il est lui-même très solitaire, et qu'il ne fait confiance à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

fiche : deus ex machina (galileo ii)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CHATTAHOOCHEE • fiche de publicité
» FX Machina - Formation professionnelle Houdini - 14Nov/2Dec
» Notre fiche
» Fiche technique du nouveau décodeur Technicolor
» Athéna Catherien Arrows~ Fiche RP~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TO INFINITY AND BEYOND :: 
the future is infinite
 :: un : robotique :: Présentations
-