AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 space, the final frontier (newton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
alex/othello
Messages : 12
Date d'inscription : 06/08/2016
age : trente-cinq ans.
emploi : astronaute et physicien.


MessageSujet: space, the final frontier (newton)   Sam 6 Aoû - 23:24



dr. newton mcfly
35 ans / terrien / astrophysicien / ben whishaw
vif d'esprit, calme, excentrique, loyal, optimiste, ingénieux,
curieux, humble, cultivé, perdu dans son nouveau milieu, effacé
résumé de l'histoire 2051, la terre se meurt. newton fait partie des terriens qui, issus de la mission hermès, ont fait un bon dans le temps via un trou noir. ils arrivent en 2192 sur orion, une planète habitable, colonisée par leurs descendants, d'anciens terriens issues de la mission galileo.

zake ishiguro : (ft. ben whishaw) frère jumeau.
hercule hoedus : (ft. ezra miller) descendant.

Chapitre 1



" Our lives are not our own.
We are bound to others, past and present.
And by each crime and every kindness,
we birth our future. "

Hiver 2051.
L’herbe craquelle sous ses pieds, et produit un bruissement sourd. Soudain, les corbeaux environnants prennent leur envol, spectacle hitchcockien pour Newton, qui ne bouge plus. Dans sa torpeur, il garde le silence. Il ne trouve plus les mots, il les a comme perdus. Qu’a-t-il à dire qui vaille la peine d’être entendu ? On complique souvent les choses en les exprimant. Il se contente de faire claquer les talons de ses vieilles bottes l’un contre l’autre, tout en resserrant l’étreinte de son frère, qui vient de le rejoindre dehors. “L’air est irrespirable, Atlas, tu devrais rentrer.” Mais Atlas ne bouge pas. Il regarde Newton dans les yeux, un sourire franc aux lèvres. Après plus d’une année d’absence, Newton est enfin de retour chez lui. Il a retrouvé avec plaisir la météo imprévisible de l'été, le goût si particulier du thé, et surtout le regard complice de son frère, qui lui avait tant manqué. Les McFly savaient que son retour au pays n'était pas innocent, et qu’il s’apprêterait à leur annoncer une nouvelle importante… Même dans leurs rêves les plus fous, ils n’auraient imaginé l'annonce que Newton leur avait préparée. Et dire que sa mère s’était affairée durant des heures en cuisine pour lui préparer son plat favori, un Sunday roast dont il avait presque oublié le goût. Il va sans dire que son intégration à la mission Hermes fut pour elle un déchirement. Newton lui-même n’avait pas réalisé l’ampleur de sa décision, avant de se retrouver face à sa famille. Seul le sourire confiant de son père parvint à le conforter dans son choix. Il avait lui-même été un des premiers astronautes de l'organisation spatiale britannique, du temps où il pouvait encore marcher. Il savait également que la Terre est en crise. Les crumpets qu’il prend chaque matin ont depuis plusieurs années un goût de cendres, et son fils aîné succombe à petit feu. 

Oscillant entre rêve et réalité, le jeune homme observe une silhouette disparaître dans l’épaisse brume hivernale anglaise. La chevelure ébène de sa soeur fait contraste avec le paysage trouble. Une dernière fois, elle agite la main vers l'invisible. Puis, tel un spectre, elle s’évanouit dans le néant, en direction de la gare. Elle retourne à Oxford. Il l’ignore encore, mais c'est la dernière fois qu’il voit sa jeune soeur. Le souvenir de son départ resterait à jamais gravé dans sa mémoire. 

Atlas, lui, n'est jamais allé à l’université, au grand désarroi des parents McFly. Pourtant, cette famille d’intellectuels a appris à accepter les choix de leur aîné, surtout depuis qu’il a contracté une pneumonie dont il ne parvient pas à se défaire. L’amour que Newton porte pour son frère est immense, et l’idée qu’il disparaisse suite au déclin de la qualité de l’air le dévore de l’intérieur.  “Alors, comme ça tu vas aller dans les étoiles, toi aussi ?” Atlas dépose un baiser sur son front, et tient Newton d'une main faible. L’affection que lui porte son frère après toutes ces années l’émeut. Il se souvient encore du temps où il lui avait avoué son homosexualité, il avait eu si peur que leur relation si particulière change… Ce qui ne fut jamais le cas. “Tu vas tous nous sauver, Newt. Tu as toujours été plus fort que papa, même s'il déteste l'avouer.” Newton a les yeux emplis de larmes. Il aimerait savoir quoi répondre, mais il cherche toujours ses mots. Ils sont comme étranglés au fond de sa gorge et, comme à son habitude, Atlas meuble le silence pour lui: “Je t’attendrai, petit-frère.” Il lance un regard au ciel tapissé d'étoiles, avant d'ajouter: “Tu sais où me trouver, une fois là-haut. Et je garderai un oeil sur toi.” La voix tremblante, Newton répond enfin. “Je reviendrai pour toi Atlas, je t'en fais la promesse. Je t'emmènerai avec moi jusqu'aux étoiles.

Il a conscience que le temps ne jouerait pas en leur faveur, mais il est important qu’Atlas sache que Newton ne prend pas la fuite. C'est pour lui qu’il part, pour lui et pour tous ces autres qui meurent. Ceux qui ont mordu la poussière, et pour qui ce voyage interstellaire est leur dernier espoir.


Chapitre 2


2192.
Seulement quelques mois plus tard, Newton admire la planète bleue depuis un hublot du vaisseau spatial. Il s’apprête à prendre un bain cryogénisé après avoir vérifié la stabilité des températures des corps de ses collègues. Ce sont un peu plus de sept années de sommeil qui les attendent, c’est du moins ce que le médecin croit. D’aussi loin qu’il se souvienne, le jeune homme a toujours éprouvé une certaine fascination pour le temps, en tant que cette distance insaisissable qui sépare un monde des autres étoiles. À peine observe-t-on les astres au télescope, qu'ils ne sont plus. Tragédie d’astrophysique qui l’a longtemps laissé sans voix, et qui prit une toute autre signification suite à leur atterrissage forcé sur Orion. Un centenaire passé sous silence, une promesse brisée de plus dans l’univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

space, the final frontier (newton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mozilla FireFox 7.0.1 en version final
» Des adèptes de Final Fantasy ? Viens ici !
» Fractale de Newton
» Space Battleship Yamato
» [Guide] Final Fantasy Type-0 HD (Playstation 4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TO INFINITY AND BEYOND :: 
the future is infinite
 :: deux : interstellar :: Présentations
-